Dieu et nous
Dieu et nous

Comment trouver Dieu ?

Trouver Dieu, avoir la Foi, sont pour moi une seule et même chose.

Il n'est pas question ici de prétendre accéder à une quelconque connaissance de lui.

Simplement de prendre conscience de son existence en son fort intérieur.

De sentir son coeur battre.

D'accéder à cette certitude qui ne saurait s'expliquer avec des mots, mais qui fait chanter notre âme et notre esprit et nous apporte une joie si belle et si pure qu'aucun doute ne saurait l'entamer.

 

Le catéchisme de l'église catholique indique qu'il existe plusieurs chemins pour le trouver, je vous recommande sa lecture sur ce point (et sur bien d'autres), il vous sera infiniment plus profitable que mes pauvres lignes.

 

Voici certains chemins tirés de mon passé et de mes lectures.

 

  • La beauté de la Création

 

Le catéchisme nous dit notamment qu'il suffit de contempler la beauté de la création. Pour peu que l'on s'arrête de courir quelques instants et que nous regardons autour de nous, que voyons nous ? Des arbres, le ciel, des nuages, un coucher de soleil, un arc en ciel,  les étoiles; vous trouverez bien d'autres exemples vous aussi.

 

Cela peut paraitre insignifiant; tout cela nous le voyons tous les jours, si souvent, que nous ne le voyons plus. Mais volons quelques minutes à notre vie de marathonien pour prendre le temps de contempler sereinement toutes ces beautés. Que ressentons nous ? De l'indifférence ? Toutes ces merveilles se résument elles à une simple matiére ? Ou ressentons nous un sentiment ? Comment expliquer ce sentiment que nous éprouvons tous face à la beauté de la Création et qui nous est commun, s'il ne trouvait pas sa source dans un creuset unique et immuable ?

Comment expliquer une aussi grande perfection ?

 

Nous ne considérons pas même ici l'univers infini, merveille des merveilles, qui a été créé du néant... par qui ? :)

 

  • L'Amour

 

Intéressons nous quelques instants à l'Amour. Les matérialistes et hommes technologiques que nous sommes ne croient en général que ce qu'ils voient ou ce qu'ils peuvent reproduire en laboratoire. Pourtant nous croyons tous à l'Amour. Celui que l'on porte à ses parents, à ses enfants, ou à toute autre personne.

 

Voila une force incroyable, intangible, la plus grande force qu'il y ait sur terre. Celle-ci peut nous pousser jusqu'à livrer notre propre vie pour celui ou celle que l'on aime, et cela à l'encontre même de l'instinct de préservation. D'où vient cette force incroyable qui peut nous faire agir à l'encontre du bon sens ? Quelle est cette force qui déplace des montagnes, rend possible ce qui ne l'est pas ?

 

Cette force, cet Amour que nous connaissons si bien et que nous ne pouvons nier, c'est DIEU.

 

Dire que Dieu est Amour n'est pas une figure de style, ni une image, c'est une réalité. Prenez un peu de temps pour réfléchir sur ce qu'est l'Amour, sur ce qu'il implique, sur ce qu'il provoque en nous, sur ce qu'il a pu vous faire faire, sur la force qu'il a pu vous donner.

 

  • Jésus Christ

 

Aujourd'hui, personne ne peut nier l'existence de Jésus qui a été attestée par les historiens eux-mêmes, si l'on désire toujours se placer sous la banniére du rationalisme.

 

Celui-ci est bien venu parmi nous.

 

Plusieurs témoins de son temps ont écrit ce que l'on appelle les Evangiles, au nombre de quatre et qui constituent une grande partie du Nouveau Testament (seconde partie de la Bible).Ceux-ci relatent les enseignements de Jésus, les miracles qu'il a faits, la souffrance et la mort qu'il a du endurer, sa résurrection, sa montée au ciel.

 

Ces textes reportent tous les mêmes faits, les mêmes enseignements, les mêmes miracles ; et je ne pense pas que ces différents auteurs étaient des affabulateurs, si ça avait été le cas, jamais ces écrits issus d’un homme seul auraient réussi à traverser deux millénaires et à convertir des milliards d’êtres humains. Qui peut avoir une telle puissance ? Un être humain aux grands talents d’orateur ? Je ne pense pas, mais le fils de Dieu oui, assurément.

 

  • Les Miracles

 

Dieu le Pére et notre Seigneur Jésus ont fait de nombreux miracles, directement, ou par l'intermédiaire de certains grands saints de l'église catholique .

 

Les miracles sont une chose incontestable.

Leur but premier est justement d'aider les incrédules à croire.

Vous ne croyez que ce que vous voyez ? Et bien soit.

Dieu dans son infinie sagesse nous a accordé toujours et encore aujourd'hui la chance de pouvoir connaître des miracles.

 

Paroles de Jésus, Evangile selon Jean, chap 5, verset 36 :

"Mais moi, j’ai un témoignage plus grand que celui de Jean ; car les oeuvres que le Père m’a
données pour les accomplir, ces oeuvres mêmes que je fais rendent témoignage de moi, que le Père
m’a envoyé."

 

Il faut savoir que l'Eglise obéit a des régles extrémement strictes en matiére de reconnaissance de miracle, et quand certains sont attestés en tant que tels, vous pouvez être sûr qu'il s'agit d'un fait qu'aucune science humaine n'est capable d'expliquer.

 

Concernant les miracles relatés dans le Nouveau Testament, je trouve extrémement triste que certains puissent les dénigrer. Multiplier les pains, les poissons, marcher sur les eaux, changer l'eau en vin, ressussiter les morts.

Il est une chose que notre raison ne peut nier, l'univers est infini, cette notion est inconcevable, et pourtant, nous sommes obligés de l'admettre.

Peut-on donc penser raisonnablement que le fils du Dieu qui a pu créer ce prodige ne puisse pas accomplir de tels miracles ? Il s'agit là simplement de bon sens.

 

  • La priére

 

Le padre Pio disait « Dans les livres, on cherche Dieu, dans la prière, on le trouve ».

Idéalement, il faut avoir la Foi pour emprunter ce chemin. Mais rien n'empêche de simplement chercher notre Créateur au fond de soi si la Foi n'est pas encore là.

Prier consiste dans le désir simple de partager un moment d'Amour avec Dieu, seul en sa présence.

Pour cela il faut essayer de calmer son esprit. L'empêcher de faire trop de bruit ou de papillonner comme il aime tant le faire.

Cela peut sembler bien difficile, mais ce qui compte, c'est la volonté de se trouver en présence de Dieu, tant pis si notre esprit babille ou s'échappe sur d'autres sujets, laissez le faire ses petites histoires, il se calmera de lui même.

la Bible nous dit : "Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit ?".

La encore il ne s'agit pas d'une figure de style. Dieu est avec nous tous, en permanence. Il chuchote discrétement à notre oreille quand nous avons des choix à faire, c'est ce que l'on appelle communément la "voix de la conscience". Et bien non, c'est celle du Créateur.

 

Ne vous êtes vous jamais demandé d'où venait cette voix qui vous enjoignait tendrement à prendre une décision juste et bonne à un instant donné ? Même si celle-ci ne nous "arrange pas" forcément ?

 

  • Les signes

Avant de recevoir la Foi, il m'est arrivé de penser en mon fort intérieur : "Dieu, si tu existes, apparais devant moi ! Qu'est ce qui t'en empéche? Toi qui es soi disant tout puissant.". Mais ça ne marche pas comme ça en fait. Il y a un abîme entre ce que nous voudrions et ce que nous sommes effectivement capables de recevoir. Et Dieu le sait fort bien. S'il était apparu devant moi, comment aurais-je réagi ? Objectivement, je pense que jaurais été terrifié, profondément perturbé.

Dieu sait mieux que nous, ce que nous sommes; ce que nous sommes capables d'endurer, de comprendre, d'admettre.

Dieu est loin d'être aussi invisible et muet que ce que l'on pense. Quand nous le cherchons, quand nous avons un coup de cafard, il nous envoie toujours un signe. Il faut juste avoir le coeur ouvert et être capable d'accepter ce signe.

Il pourra prendre diverses formes :

Un inconnu que vous croisez et qui vous sourira ou saura vous dire le mot réconfortant dont vous aviez besoin.

Une phrase lue dans un livre et qui vous donnera exactement la réponse que vous cherchiez.

Une coccinelle qui viendra se poser sur votre main.

Une chanson à la radio qui vous touchera en plein coeur alors que vous aviez le moral au plus bas.

Le coup de téléphone que vous n'espériez plus d'un ami dont vous n'aviez plus de nouvelles depuis des années.

Etc ...

Dieu communique ainsi avec nous à longueur de temps. Encore faut-il avoir le coeur ouvert et disponible, et ne pas balayer les signes reçus d'un revers d'indifférence. Dieu respecte toujours profondément notre libre arbitre, et ses signes sont suffisament délicats pour que vous soyons capables de les ignorer sans en être perturbés le moins du monde.

 

Pour ma part, j'aime à dire que j'ai reçu la Foi par la Poste (qui a dit que Dieu n'avait pas d'humour ?).

Ce jour là, je rentrais du boulot, un soir parmi d'autres, à l'exception prés que je ruminais et que javais le moral un peu plus dans les chaussettes que d'habitude. J'avais toujours été plus moins en recherche spirituelle, sûr de rien, sinon que notre présence ici bas devait certainement rimer à quelque chose. Au cours de mes ruminations, je descendais de voiture devant chez moi et demandais confusément un signe à Dieu sans trop y croire au fond de ma tête.

 

J'ouvrais la boîte aux lettres, et trouvais une seule et unique lettre à entête de la paroisse de mon secteur qui invitait mes enfants à venir passer une heure ou deux à une petite fête sur le théme de Pâques à l'église à côté. C'est comme si j'avais été frappé par la foudre. L'instant d'avant j'étais dans le brouillard, l'instant d'aprés, je savais, j'avais reçu la Foi. Mon coeur s'est éclairé, j'avais la sensation que toute ma vie j'avais cherché mes lunettes et qu'en passant devant un miroir, je m'étais aperçu qu'elles étaient sur mon nez.

 

C'est le premier signe que j'ai reçu, il m'a touché en plein coeur, et depuis j'ai la Foi.